La voie de l`écriture de Nadine Léon, auteur   Bienvenue sur:
 
nadine-leon-auteur.wifeo.com
 
 

Poésie mystique ou mystique de la poésie 2

Le silence et le mystère du langage            Poésies de Nadine Léon        page 2

Le silence est un lieu sacré
Le silence est un lieu sacré

Silence d'entre-deux mots

SILENCE D'ENTRE-DEUX MOTS

Je suis le sage analphabète.
Je lis, au-delà des mots et des lettres,
tout ce qui est écrit entre les lignes,
ce rien d'éternel,
ce monde de l'invisible et de l'ineffable. 
Cet espace infini  
qui occupe chaque interstice.
Cet espace fait de la même toile
qui relie la Voie Lactée 
aux autres galaxies.

Je recueille le silence qui règne
entre chaque parole,
qui se niche dans les fissures
d'où jaillit la lumière,
qui s'infiltre dans chaque intervalle de temps.

Je suis l'ignorance primordiale
d'où est née la première étincelle
de la pensée universelle,
celle qui a généré le verbe
et la conscience mentale.

J'habite le ciel de la précarité
et pourtant je suis hors du temps,
dans l'éternité.

                                                             
                                                                    --Nadine Léon, publié dans Au Nom du Coeur

La poésie,
cette quête narcissique
où se reflète l'univers.

Le poète distille 
le parfum d'une rose
à peine éclose
dénonçant 
la vacuité du temps.

Entre ses mots souffle le vent…

                             
                    --NadineLéon.
Le poète a dans les mains
une poignée de rien
qui se volatilise
dès qu'il les ouvre.
Dans ses yeux cependant
il héberge tous les rêves 
secrets de l'éternité.

Ses mots déferlent
aux confins du miroir.

Ses mots sont une voix
qui guide dans le noir
les pas de la mémoire.

   --Nadine Léon.



FEU

Écriture de foudre
à faire flamber le papier
sur lequel elle s'inscrit
en lettre de feu

Trouver le mot-cri
qui anéantisse le mot



--Nadine Léon, publié dans
 
Le Néant à vider

Silence mystique

Silence mystique.
Pas un bruit ne sort 
de l’abysse mental.
Vol de pensée muette 
aux ailes transparentes.
C’est alors que sans voile
apparaît la merveille.

Beauté primordiale.
Conscience en éveil.

Le ciel tonne
et le Jardin s’étonne.
Sur la Terre tombe 
une goutte de pluie
d’où surgira bientôt 
le mystère de la vie.

Évanescence 
à la naissance.

On dit que l’univers
est né d’une rencontre,
celle de l’ennui avec la nuit.
Que d’un bâillement du néant
naquit par mégarde 
la première lettre A.
L’alpha de tout commencement.

L’arcane vibration
déclencha une explosion.
Énergie de création.

Et chaque poussière
fut scintillante de lumière.

Notre monde serait-il né
de la désintégration du Néant ?


--Nadine Léon.

Pensée sauvage

Je ne suis pas un poète qui compte. 
Je vole.
Je vole mes mots à tous les vents.
Je dérobe leur rythme au mouvement 
de la brise essoufflée 
après une course folle
dans le champs de l’imaginaire.

– Chant –  
Au murmure du ruisseau
je trempe la plume 
de mes sentiments.

Je prends mes images à l’étalage
des nuages nus et sans age,
agenouillés 
à l’autel d’une blanche page
– juste au coin du ciel –
mes vers se prenant souvent 
la liberté
de cultiver la pensée sauvage.

Que s’attendre d’autre
d’une muse qui court pieds nus
dans les prairies de l’insondable
pour y cueillir 
des mots fleur
des mots papillon
des mots charmeur 
et les souffler au petit matin
à l’oreille d’un rêve ému
prêt à s’évanouir
entre les bras de l’intuition.

Au réveil
source inspiratrice de mes créations.
Tous les écrits que je publie dans ce site sont des extraits de mes publications en français ou en italien et seront protégés par copyright. Qui le désire pourra partager les citations de ces textes sur les réseaux sociaux à condition d'écrire le nom de l'auteur. 




Créer un site
Créer un site