La voie de l`écriture de Nadine Léon, auteur   Bienvenue sur:
 
nadine-leon-auteur.wifeo.com
 
 

Le silence du sida

Contre le silence assourdissant du sida.

Extrait du roman

Premier témoignage

  Je me souviens de la première fois qu'on nous a demandé de faire un témoignage, il y déjà pas mal de temps. L'histoire de notre vie est devenue de domaine public après avoir rencontré Frère Francesco. Durant une de ses innombrables conférences un peu partout en Italie, Francesco a voulu présenter notre projet d'ouvrir une Tenda pour enfants malades dans le Vicentin, l'endroit où nous demeurions. Nous cherchions une habitation adaptée à nous accueillir. C’était la première fois que je m'exprimais devant autant de personnes. On se trouvait dans l'auditorium de la petite ville de Nove. À l’époque je réussissais à peine à parler devant plus de deux interlocuteurs à la fois, figurez-vous devant tout un public. Mon cœur battait la chamade. J'aurai bientôt du prendre la parole et je sentais le souffle me manquer. À l'époque j'étais déjà à connaissance d'une méthode efficace pour surmonter ces moments terribles, apprise durant la pratique de la méditation. La technique d'origine orientale consiste à se concentrer sur un point que les indiens appellent Ajna ou chakra du troisième œil, un centre énergétique situé entre les sourcils. En fixant ce point au milieu du front on stimule l'action de l'hypophyse avec laquelle il est en relation, cette glande étant le centre régulateur du système neuroendocrinien. Cette méditation permet d'interrompre momentanément le flux des pensées et, avec d'autres nombreux bienfaits, elle amplifie le niveau de lucidité intellectuelle. Après quelques secondes se plaque déjà l'agitation dont je suis en proie et j'arrive à me sentir tout de suite plus calme et sure de moi. Entre temps je me rends compte d'avoir absorbé une grande quantité d'énergie positive. Il existe beaucoup de portes, toutes très petites, au travers desquelles on peut accéder à la dimension de l'Esprit. Cela peut rester de simples exercices de training comme cela peut déboucher sur une prière intense. Tout ça semble très facile et en effet ça l'est, mais pour que ce soit vraiment efficace il faut une bonne dose d'humilité et beaucoup de constance dans la pratique.

Je me souviens parfaitement de cette fameuse soirée et de l'effet surprenant qu'ont eu certaines de mes paroles. Après mon intervention la salle était restée KO, momentanément submergée par le silence, puis dans le public se vérifièrent des réactions inattendues. Qui n'avait pas de voix se mit à parler…

J'avais tout simplement fait un appel pour que quelqu'un nous aide à trouver un logis, expliquant à grande ligne quel en était le motif. Quelque chose m'avait ensuite poussée à avertir les auditeurs qu'ils ne pouvaient plus rester indifférents devant le sida. La diffusion de l’épidémie était de plus en plus pressante, il y avait de quoi se préoccuper. Avec la naissance d'enfants contaminés par leurs mères, ils devaient se préparer à l'arrivée d'enfants porteurs du virus dans les écoles fréquentées par leurs propres enfants. ''Touché !'', comme on dit en escrime. Sachant que notre intention était justement d'accueillir des petits malades de cette pathologie, un frisson parcourut le dos de toute l'assemblée, tremblant pour la sécurité de leur progéniture. Leur peur était en grande part infondée parce qu’en fait on peut très bien vivre sans danger avec des personnes séropositives, mais l'ignorance et la terreur d'affronter le problème empêchaient les gens de s'en convaincre. En réaction à mes paroles, il y eu ce silence interminable, puis un jeune se leva déclarant publiquement d'avoir contracté le virus VIH, ajoutant ainsi encore plus de sensation dans toute la salle qui déjà frémissait. Son geste eut pour résultat de faire se lever d'autres jeunes, cette fois pour s'approcher de lui. Parmi eux j'en reconnus quelques uns que je savais faire partie d'un groupe d'entraide de la zone. Je crois que la soirée a été fructueuse au moins pour ce fait : une personne qui vivait l'oppression de la maladie en solitude a eu finalement le courage de sortir de l'isolement pour partager ses peines. Bien que se déclarer séropositif comportait le risque d’être montré du doigt et d’être discriminé.

Quant à nous vous pouvez bien imaginer quelle fut la réponse à notre requête : résultat zéro.

 
Extrait traduit du livre Da Bruco A Farfalla, Nadine Léon. 

Si l'argument vous intéresse, lisez aussi l'article STOP SIDA/VIH INFO et PRéVENTION
Le silence assourdissant du sida
Le silence assourdissant du sida
Tous les écrits que je publie dans ce site sont des extraits de mes publications en français ou en italien et seront protégés par copyright. Qui le désire pourra partager les citations de ces textes sur les réseaux sociaux à condition d'écrire le nom de l'auteur. 




Créer un site
Créer un site