La voie de l`écriture de Nadine Léon, auteur   Bienvenue sur:
 
nadine-leon-auteur.wifeo.com
 
 

Haïku, sur les sentes de Basho

HAÏKU… Qu’est-ce que c’est

 Je ne suis arrivée que récemment à écrire des haïkus, ce ne sont donc pas des propos de hajin (c’est ainsi qu’on appelle les écrivains de haïkus) invétéré que vous trouverez ici. Je vous raconterai plutôt de mes découvertes en tant que débutante. Me trouvant sur le chemin de l’apprentissage, ce que j’écrirai sera donc sujet à d’ultérieures évolution et découvertes, du moins c’est ce que je suppose.

Je tenterai de donner quelques bases sur cette forme d’écriture, un peu parce que des personnes curieuses de ma nouvelle façon d’écrire me l’ont demandé, beaucoup parce que ces indications me serviront de balises pour tracer mon cheminement dans l’univers haïku.

Mon aventure a commencé lorsque j’ai reçu en cadeau de mon fils, un ouvrage en italien : Poesie Zen, de Lucien Stryk et Takhashi Ikemoto, édition NEWTON COMPTON EDITORI… cette lecture a changé ma façon d'écrire.

Par la suite, j’ai commencé à écrire des tercets en métrique 5/7/5, croyant naïvement qu’il s’agissait de Haïkus. Fort heureusement je me suis inscrite dans le groupe de Facebook Un Haïku par Jour et là, j’ai compris que cette brève forme poétique, originaire du Japon, contenaient bien des perles, cachées dans la coquille d’un certain nombre de règles. Par la suite Mine, une administratrice franco – japonaise, m’a invitée dans le groupe Haiku Column, ouvert par l’Université Haiku de Tokyo, et me voici lancée vers une autre aventure, faite d’apprentissage et de partage.

 

Rameaux lourds de pommes –

55 haijins pour une anthologie

 

L’Université haïku de Tokyo propose aux hajins un parcours didactique avec l’intention de promouvoir la césure (kire en japonais) et la résonance dans les haïkus modernes internationaux, sous l’empreinte de Basho, 1644-1694, précurseur du genre et, je crois, dans le souci de préserver l’esprit original de ce genre de poésie. Selon les indications données, nos haïkus doivent se développer sur deux lignes (au lieu des plus traditionnelles trois lignes) et comporter deux expressions distinctes et autonomes, ayant toutefois un lien et une résonance entre eux, sans utilisation de pronom qui reprenne dans la seconde un terme de la première ligne.

Ce parcours sur les sentes de Basho s’adresse aux auteurs, débutants ou non, du monde entier et se déroule en quatre langues, français, anglais, italien et Japonais, avec autant de traducteurs qui font le lien avec les professeurs de l’université.

À tous les membres actifs du groupe Haiku Column, l’Université Haiku a proposé la publication d’une anthologie comprenant 10 textes par hajin, en nous permettant de choisir librement ceux que nous retenions les meilleurs parmi nos haïkus postés sur le groupe de Facebook. Une opportunité extraordinaire à laquelle 55 hajins ont participé. J’ai moi-même participé avec 10 haïkus marquant mes premiers pas dans le deux lignes. Je les ai sélectionnés parmi ceux qui ont reçu l’appréciation de Mr Nagata, président de l’université et promoteur de l’initiative, appréciation qu’il élargit quotidiennement aux publications qui lui plaisent et qui correspondent aux règles du Kire e de la résonance. En un second temps, mon choix a privilégié les textes qui proviennent de mon vécu, d’un instant réellement advenu. En effet le haïku se base sur le concret, sur l’ici et maintenant. C’est ce qui le rend authentique et lui permet d’acquérir une résonance majeure, bien qu'il puisse exister d'autres sources d'inspiration.

Pour l’Université Haiku, la césure (kire) constitue la règle essentielle à retenir au niveau international où le haïku joui désormais d’une large diffusion, souvent au prix d’une grande confusion.

Paradoxalement ce qui compte dans le haïku c’est avant tout ce qu’il y a d’inexprimé et la césure (kire) a justement pour fonction d’ouvrir la porte à l’espace du non-dit.

En fait quand on écrit on ne fait qu’être porteur de message pour quelqu'un d'autre qui lira. C'est le pourquoi originel de l'écriture. Le non-dit est le lieu où s’élabore l’espace interprétatif. C’est le motif pour lequel le haïku doit être succin et offrir les images à peine nécessaires pour déclencher une réaction chez le lecteur, pour suggérer ou évoquer plus que pour décrire ou énoncer. Un haïku réussi est celui capable de se révéler avec force dans l’espace du non-dit, faisant vibrer l’âme de celui qui le lit. Il peut évoquer des sensations ou des sentiments ensevelis dans son profond ou bien le porter à un niveau tel de stupeur, d’émerveillement, capable d’arrêter momentanément le flux du mental, créant ainsi spontanément un espace de non-pensée et suscitant le silence intérieur du lecteur. Personnellement c’est cet effet de stupeur, de saisissement qui m’attire et j’aimerais produire, à travers mes écrits, une sorte de dépassement des mots à travers le non-dit situé entre les mots, créant ainsi une brèche dans le mental. En cela je trouve que la pratique du haïku est très proche de la méditation. C’est dans le silence intérieur que peut se produire le vide nécessaire à l’ouverture spirituelle, qui n’est autre pour moi que la réceptivité à l’énergie cosmique circulant dans tout l’univers et créant un lien entre toutes choses en nous et autour de nous.

Nadine Léon – Haïku, sur les sentes de Basho

entre terre et ciel la plaine –
quelques fois un vent de mer
la pluie dessine ses mandalas  –
l’univers dans une flaque d’eau 
 
*~*
feu de bois
le ciel a un goût de cendre

*~*
thé brûlant
j’attends que le nuage mange le soleil

*~*
publiés et selectionnés dans les Daily BEST
de Haiku Column



 

 

 
 

fleurs de topinambour
sous terre la mémoire de la guerre
~
flowers of Jerusalem artichoke
underground the memory of war


Mon haïku publié dans le groupe international fb Haiku Column a été sélectioné dans cette revue japonaise du mois de septembre par le prof Nagata Mitunori.  J'ai reçu la revue et j'ai découvert le blog 
http://blog.goo.ne.jp/mitunori_n

Tous les écrits que je publie dans ce site sont des extraits de mes publications en français ou en italien et seront protégés par copyright. Qui le désire pourra partager les citations de ces textes sur les réseaux sociaux à condition d'écrire le nom de l'auteur. 




Créer un site
Créer un site