La voie de l`écriture de Nadine Léon, auteur   Bienvenue sur:
 
nadine-leon-auteur.wifeo.com
 
 

Ma maison c'est la Terre

Le projet "Ma maison c'est la Terre" a démarré dans la foulée des faits tragiques de cet été 2019, durant lesquels notre Terre s'est retrouvée en flamme, en plus de l'Amazonie, la Sibérie et l'Afrique qui ont connu ou connaissent d'immenses feux de forêt, sans oublier la déforestation massive de l'Indonésie. Tout ça signifie des millions d'hectares détruits et l'augmentation du CO2 du à la combustion et que notre Planète est en train de perdre ses poumons. Les poumons de la Terre sont notre respiration, le souffle vital qui se trouve à la base de la vie. Avec leurs actions dévastatrices les êtres humains remettent en cause la continuation de la vie telle qu'on la connait et construisent un habitat qui deviendra inhospitalier pour les générations futures, qui comportera l'extinction de nombreuses espèces et un grave appauvrissement de la biodiversité. Notre Terre mère se retrouvera bientôt dans un état d'émergence extrême. 
...
Ce projet artistique, né dans la page Facebook de Terre Mère MotherEarth , se veut promoteur du GARN, l'Alliance Globale pour les Droits de la Nature, un réseau d'organisations et de personnes engagées dans l'adoption et la mise en œuvre universelles de systèmes juridiques qui reconnaissent, respectent et appliquent les «droits de la nature».
...

GARN, Alliance Globale pour les droits de la Nature
https://therightsofnature.org/what-is-rights-of-nature/

Présentation

Une cinquantaine de poètes provenant de différents endroits du monde se sont à nouveau réunis pour un acte de sensibilisation à la sauvegarde de la Nature et au respect de la vie sur Terre.

Notre monde est en train de changer à une vitesse vertigineuse. Notre Planète-mère est de plus en plus endommagée par les interventions destructrices des humains. Sachant que tous les éléments sont interconnectés, les écosystèmes, tels que les forêts, les océans, les animaux, les montagnes... ont des droits au même titre que les êtres humains.

Dans cette série de vidéos, dont celles-ci sont les deux premières, les artistes expriment leurs chants, leurs invocations, leurs poèmes ainsi que leurs craintes et leurs cris d'alarme.

Ce projet artistique se veut aussi promoteur du GARN, l'Alliance Globale pour les Droits de la Nature, un réseau de juristes et d'avocats, soutenus par des bénévoles, qui reconnaissent à la Nature ses Droits. Les Droits de la Nature, ou Droits de la Terre, sont un ensemble de règles et principes visant à protéger les entités de la biosphère telles qu’une rivière, une  forêt ou une montagne en les reconnaissant comme personnes juridiques ou êtres vivants dotés de droits propres au titre de leur valeur intrinsèque, pouvant se défendre en justice en cas de violation via un tuteur ou un représentant compétent officiellement nommé. Les Droits de la Nature associent ainsi une approche biocentrique et holistique issue notamment de la vision des peuples autochtones, à des mécanismes juridiques occidentaux.

TerreMère MotherEarth remercie tous les poètes participants à l'événement Ma maison c'est la Terre qui se sont réunis pour la sauvegarde de la Nature et pour le respect de la vie sur Terre.

Pays représentés : France, Tunisie, Italia, Indonesia, Malaysia, Algérie, Cameroun, ile Maurice, ile de la Réunion, Roumanie, Pays Bas, Belgique et Canada.

SITE : La voie de l’écriture

Membre du GARN

Notre Terre mère
de la rondeur de son ventre
fait naître la vie
au nom de quoi les humains
veulent-ils la sacrifier ?

...
NadineLéon
6. Les droits de l’Homme doivent être en harmonie avec les droits de la Nature, et vice versa. Les droits de l’Homme ne peuvent être complètement appliqués que si les droits de la Nature sont complètement appliqués, et vice-versa. La promotion et la protection des droits de la Nature va encourager la dignité des personnes, des peuples et l’harmonie des êtres humains avec la Terre Mère.

– Déclaration pour les Droits de la Nature adoptée par le GARN, l’Alliance Globale pour les droits de la Nature, à la suite du Symposium du 27 au 29 septembre 2018.

Les membres de l’Alliance Mondiale pour les Droits de la Nature forment un réseau diversifié de scientifiques, d’avocats, d’économistes, d’aînés et d’experts autochtones, d’auteurs, de chefs spirituels, d’artistes, d’étudiants, d’organisations et de militants du monde entier. GARN et tous ses membres dévoués cherchent à transformer notre relation humaine avec notre planète et offrent un réseau d'alliés expérimentés et solidaires pour les communautés, groupes, gouvernements et autres qui promeuvent et défendent une pensée, des actions communautaires et des systèmes juridiques fondés sur les droits de la Terre, qui reconnaissent et respectent les droits de la nature.
Plutôt que de considérer la nature comme une propriété de droit, les droits de la nature reconnaissent que la nature, dans toutes ses formes de vie, a le droit d'exister, de persister, de maintenir et de régénérer ses cycles vitaux.
Pour les cultures autochtones du monde entier, reconnaître les droits de la nature est tout simplement conforme à leurs traditions de vivre en harmonie avec la nature. Toutes les vies, y compris la vie humaine, sont profondément liées. Les décisions et les valeurs sont basées sur ce qui est bon pour l’ensemble.

– Alliance Globale pour les Droits de la Nature
https://therightsofnature.org/what-is-rights-of-nature/
 Symposium organisé par l’Alliance Globale pour les droits de la Nature
 



Créer un site
Créer un site